Hyperautomatisation : une Stratégie Digitale de pointe

Dans notre dernier article de blog, nous présentions des cas d’utilisation de l’automatisation de processus IT. Toujours dans le cadre des services informatiques, nous abordons ici les différents cas d’usage de l’Hyperautomatisation. Fournir un service informatique de haute qualité implique que les équipes de gestion IT (ITSM), les développeurs et les responsables des opérations IT délivrent une expérience employé d’excellence et des applications à la fois performantes et économiquement viables. Or, l’atteinte de ces objectifs n’est pas toujours aisée. Aujourd’hui, les équipes informatiques doivent en effet pourvoir gérer des applications cloud natives et héritées, les déployer sur des clouds hybrides, gérer de nouvelles versions et modifications toujours plus fréquentes, faire évoluer les infrastructures pour qu’elles supportent de plus larges volumes de données et renforcer les mesures de sécurité pour face à un nombre croissant de menaces. De nos jours, il peut être difficile de mener des projets informatiques qui fournissent une meilleure expérience et de meilleurs services, de façon efficace et au sein d’environnements de travail toujours plus vastes et complexes. Pour y parvenir, de nombreux responsables IT tentent de fluidifier les flux de travail de leurs organisations en ayant recours à l’automatisation pour renforcer les compétences techniques de leurs équipes et leurs processus de décisions. L’Hyperautomatisation devient cruciale pour assurer les succès de ces initiatives IT, en particulier dans un environnement de plus en plus complexe.

Qu’est-ce que l’Hyperautomatisation?

Le terme Hyperautomatisation a été développé en 2019 par le cabinet de recherche et de conseil en informatique Gartner. Aussi appelé « automatisation digitale de processus » ou « automatisation intelligente de processus », l’Hyperautomatisation fournit un cadre ou une infrastructure de pointe permettant d’adapter les capacités d’automatisation d’une entreprise selon l’évolution de cette dernière. Cette solution intègre de l’Automatisation Robotisée de Processus (RPA) renforcée par de l’IA et du Machine Learning, pour aller un cran plus loin dans l’automatisation de processus.

Comment fonctionne l’Hyperautomatisation ?

En pratique, une stratégie d’Hyperautomatisation peut se résumer en trois étapes :

  • Comprendre et identifier, grâce à l’IA, les processus automatisables
  • Choisir, dans le cadre fournit par l’Hyperautomatisation, les outils d’automatisation appropriés en fonction des processus identifiés,
  • Favoriser les solutions agiles en réutilisant les processus déjà automatisés.

L’Hyperautomatisation facilite l’intégration d’IA et de Machine Learning, permettant de simplifier le développement et la création automatique de prototypes d’automatisation. Par exemple, grâce aux technologies d’IA, le traitement du langage naturel (ou NLP – Natural Language Processing) permet à un robot d’interpréter le discours d’un être humain. De même, avec la reconnaissance optique de caractères (ou OCR – Optical Character Recognition), un robot peut convertir des images en texte lisible. Grâce à l’Hyperautomatisation, il devient possible de structurer des données non-structurées et donc de tirer parti de ces données auparavant inaccessibles. Outre l’automatisation, les outils d’Hyperautomatisation issus du Machine Learning permettent aux robots d’identifier des schémas au sein d’ensembles de données, offrant ainsi aux entreprises des nouvelles capacités d’analyse puissantes.

L’Hyperautomatisation en Informatique

Le potentiel de l’Hyperautomatisation dans le domaine informatique est significatif. Par exemple, la découverte automatisée et la cartographie de dépendances sont des formes d’Hyperautomatisation qui permettent de collecter différents types de données selon un calendrier défini. Ces données constituent une source d’informations nouvelles et, donc, une aide précieuse à la gestion de processus informatiques. Les équipes IT doivent en effet suivre l’évolution d’infrastructures hautement flexibles dont les capacités de calcul, de stockage et de réseau peuvent augmenter ou diminuer selon la demande. L’Hyperautomatisation représente également une avancée majeure pour les opérations IT puisque, grâce à l’IA et au Machine Learning, elle permet de centraliser et structurer les alertes émises par différents systèmes et, ainsi, de disposer d’une visibilité sur la chronologie des incidents. Un autre domaine couvert par l’Hyperautomatisation est l’Automatisation Robotisée de Processus (RPA) : en effet, bien que la RPA constitue un outil utile pour automatiser des processus métiers hérités, elle n’est pas suffisante lorsqu’il s’agit de processus IT. Pour une automatisation de bout-en-bout, ces derniers nécessitent en effet une couche complémentaire d’Automatisation Intelligente. La transformation digitale consiste à repenser les business models actuels pour tendre vers de nouvelles formes de travail et des activités opérationnelles intelligentes. Pour une entreprise, cela implique de se réinventer en permanence et de mobiliser ses forces en interne pour faciliter la collaboration, la prise de décision et l’innovation, le tout avec l’aide de la technologie et de la data. Les plateformes d’automatisation low-code telles que Nintex permettent de fournir ce type de connexion grâce à un développement rapide et une prise en charge facile : se présentant sous forme d’applications, elles simplifient l’intégration, la visualisation et l’automatisation de tâches.

Avantages de l’Hyperautomatisation des processus IT

  • L’Hyperautomatisation ajoute de l’intelligence au sein de processus automatisés sans nécessité de créer une nouvelle solution à partir de zéro, ce qui permet de réduire les coûts d’un projet d’automatisation.
  • • Elle permet de mieux aligner les enjeux des équipes IT et business tout en limitant le recours au Shadow IT ou à des prestations informatiques externes, renforçant ainsi la sécurité des systèmes.
  • L’Hyperautomatisation augmente la performance des équipes opérationnelles IT en automatisant des tâches simples et en orchestrant des flux de travail plus complexes à l’aide d’outils de développement visuels et de méthodes low-code. Ces avantages, couplés à de l’auto-documentation de programmation, permettent une meilleure compréhension de la solution par les équipes support et les collaborateurs.
  • L’Hyperautomatisation améliore la capacité de mesure des impacts d’un projet de transformation digitale grâce à des informations en temps réel. Ces données sont également cruciales pour prioriser les futures étapes de l’automatisation.
  • La RPA et le Machine Learning permettent de générer des rapports sur les avis clients. Un processus d’exploration de données permet aux équipes IT de collecter les données issues de différents réseaux sociaux et de les transformer en rapports lisibles et exploitables pour permettre au service marketing de lancer rapidement des campagnes ciblées.

Défis de l’Hyperautomatisation

  • Des projets d’Hyperautomatisation couvrant plusieurs services ou pays peuvent engendrer de nouveaux risques en termes de sécurité et de confidentialité. Dans le cadre de telles initiatives à grande échelle, les problèmes d’interopérabilité et d’intégration entre différents outils sont également plus fréquents.
  • Le recours à l’Hyperautomatisation peut également perturber l’expérience client, notamment durant la phase de mise en œuvre.
  • Les outils d’évaluation des coûts, de la valeur ajoutée et du retour sur investissement en matière d’Hyperautomatisation en sont encore à leur prémices.
  • Une enquête menée par Forrester révèle que seulement 40 à 60 % du code lié à un projet d’automatisation peut être généré automatiquement via les outils existants sur le marché (ex. les plateformes low-code). Une intervention manuelle demeure cependant nécessaire et doit être prise en compte dans le cadre de la mise en œuvre d’un projet d’automatisation de bout-en-bout à grande échelle.

AMO et l’Automatisation Informatique

Les entreprises en phase d’Hyperautomatisation réalisent l’importance d’un système collaboratif de processus automatisés pour améliorer l’efficacité de leur opérations IT. Bien que ce type de projet s’accompagne de certains défis, ces derniers sont surmontables et n’empêchent pas une mise en place réussie d’une solution d’Hyperautomatisation. Chez AMO, l’expertise et l’expérience de notre équipe placent les utilisateurs au centre des solutions d’automatisation sur-mesure que nous concevons et réalisons. Nous avons aidé les équipes informatiques de nos clients à mieux utiliser leurs ressources, réduire leurs coûts et ainsi optimiser leur retour sur investissement.

Pour tout conseil sur votre projet d’automatisation, contactez notre équipe dès aujourd’hui !

Testez GRATUITEMENT notre POC

En moins de 30 jours, nous prenons les rênes pour vous construire un POC qui reflète l’application finale.
Votre vision, notre rapidité.

Semaine 1

icon for web-01

Session de découverte

Nous recueillons des informations sur vos besoins et les objectifs de vos applications. Vous n’êtes pas sûr de l’application dont vous avez besoin ? Nous évaluerons soigneusement vos principaux défis et vous fournirons des conseils d’experts sur la solution parfaitement adaptée à votre réussite.

Semaine 2

icon for web-02

Validation du prototype

Nous créons des maquettes et un prototype interactif pour visualiser le design et les fonctionnalités de votre application et apporter des modifications en fonction de vos commentaires.

Semaine 3

icon for web-03

Définition de périmètre, estimation et planification

Estimation du projet en termes de ressources, de délais de livraison et de coûts impliqués.

Semaine 4

icon for web-04

Démo de POC

Présentation du POC aux parties prenantes concernées en illustrant les fonctionnalités et le potentiel de l’application pour atteindre les objectifs de l’entreprise.